TOURISME DE CONGRÈS

Le Congo dispose d’infrastructures propices à l’organisation de grandes rencontres internationales pouvant réunir des centaines de personnes.

À Brazzaville, le palais des congrès est bien adapté à ce genre de rencontres. Cet imposant bâtiment, situé sur le boulevard Alfred Raoul, au cœur de Brazzaville, en face du ministère des Affaires étrangères, accueille des congrès, des séminaires, des forums économiques et des conférences sous-régionales et internationales réunissant des centaines de participants dont certains viennent des quatre coins du monde. Le ministère des Affaires étrangères dispose également d’un centre de conférences bien équipé et suffisamment grand pour accueillir des conférences internationales.

Pointe-Noire compte également des salles de réunions et de conférences spacieuses où peuvent se réunir plusieurs dizaines de personnes venues d’Afrique, d’Europe, des Etats-Unis ou d’Asie. C’est dans la cité océane qu’est organisé chaque année depuis 7 ans le Forum International Green Business.

Un autre palais des congrès est en construction à Kintélé, dans le département du Pool (district d’Ignié) au nord de la capitale. Cette localité où une université, un complexe sportif, des hôtels de grand standing, etc. sont sortis de terre ces dernières années et qui a accueilli le gros des activités liées aux jeux africains de 2015 organisés au Congo, se transforme à vue d’œil.

La présence d’un viaduc reliant Kintélé à TalaNgai constitue un gain de temps pour les automobilistes qui se rendent dans le nord de Brazzaville. Cette réalisation a permis de désengorger le trafic dans la partie nord de la capitale.   La circulation est fluide sur cet ouvrage long de près de 7 km et inauguré en 2015. Les touristes venus dans le cadre d’un congrès se déroulant à Kintélé auraient le loisir de descendre dans un hôtel huppé du centre-ville et faire des va-et-vient quotidiens.